Formation professionnelle d'ostéopathie

Une petite introduction : l’ostéopathie articulaire

Ainsi donc la lésion ostéopathique se caractérise par sa fixation,  sa permanence  dans  l’espace corporel  et le temps. Toutefois cette  lésion,  qui se signale par les phénomènes lésionnels  qu’elle engendre  et/ou qui s’objective  par  la palpation voire la  radiologie,  peut être bien compensée ou  adaptée et ne présenter aucun caractère d’irritabilité plus ou moins apparent à son endroit, aux alentours ou à distance.

On appelle cette lésion ostéopathique une lésion  muette.  H.  FRYETTE l’appelait lésion endormie ce qui est plus juste  car cela veut dire  qu’il suffira de peu pour la réveiller. Bien que je ne prétende pas que la lésion ostéopathique  soit le facteur  étiologique principal dans  toutes les pathologies, on peut dire qu’il faut toujours  la considérer comme un facteur sensibilisant et prédisposant dont l’importance clinique est fondamentale.

«Le mouvement c’est la vie»  ou encore
«Le mouvement est la forme d’existence de la matière» (ENGELS )

Tout le traitement consistera à redonner au moyen de la  main la mobilité  là  où  elle  a  été  perdue. En  effet  l’expérience ostéopathique a montré que l’application experte et spécifique de forces, dans le but de normaliser les relations structurelles et fonctionnelles  et  de  réduire  les  restrictions  de  mobilité, relâchera les tensions  dans  les muscles,  les ligaments  et les capsules articulaires qui ont un rôle important dans  le maintien de la pathologie de la lésion. Ceci pourra dans de nombreux cas être obtenu rapidement et en  peu de  séances et dans des  cas de chronicité et d’ancienneté de la lésion avec un peu plus de temps et de séances.

Les façons  de  procéder  sont  diverses mais le  praticien devra toujours  se  rappeler que : «Le savoir-faire vaut mieux que le savoir» (BEAUMARCHAIS).

Dans un blocage articulaire  très  fort  c’est  très  souvent le «thrust»  qui sera utilisé. Le thrust est un geste correcteur qui se fait au moyen du pouce,  du talon de la main ou du pisiforme (il porte alors le nom de  «Toggle recoil»)  d’une haute vélocité et d’une très  courte amplitude et qui ne  doit  pas provoquer de douleur.

Le thrust en effet permettra par  la  mise  en  jeu  du réflexe myotatique  inverse, la décoaptation des surfaces articulaires, laquelle peut permettre un meilleur ajustement dans  l’espace des surfaces articulaires en présence. FRYETTE  lui-même  recommande  le  thrust quand le tissu  est dur c’est à dire en cas de lésion chronique.

Ce qui convient de rajouter pour rendre  justice aux techniques directes injustement  décriées  par  certaines  écoles  c’est que celles-ci permettent au mieux le processus de dépolarisation au niveau de terminaisons ou de synapses nerveuses.
Il existe d’autres méthodes ostéopathiques ayant leur  utilité et même assez souvent une priorité  suivant les cas,  les régions et les âges.

Par exemple les techniques isométriques ou myotensives de par leur douceur et leur répétition permettent certains auto-déblocages aidés, certains réajustements articulaires mais aussi musculaires par le jeu de la proprioceptivité.

Plus douces encore sont les techniques d’auto-restauration  de la mobilité par positionnement (celui-ci se faisant en  général dans le sens de la lésion).

Enfin il faudra toujours se souvenir de ce que disait Andrew Taylor STILL, fondateur de l’ostéopathie, à propos  de la lésion ostéopathique : «Trouvez-la, réduisez-la et laissez-la».

  • Trouver la lésion ostéopathique c’est faire un  bilan avec ses conséquences locales et/ou à distance.
  • Réduire la lésion ostéopathique c’est supprimer les paramètres perturbateurs de cette lésion.
  • Laisser la  lésion ostéopathique c’est  laisser  le  corps se régulariser lui-même.


«La pensée  physiologique pour devenir  lucide  doit  ranger les résultats de ses recherches dans l’orbite de l’auto-régulation. La pensée clinique  et thérapeutique doit être dominée par l’omniprésence de l’auto-guérison, de l’auto-pharmacologie» (SALMANOFF).

 

Formation d'Ostéopathie Formations post graduées

Agrément

École agréée par le ministère de la santé.
NOR : AFSH1516144S

 

Manipulation ostéopathique

Manipulation ostéopathique

Manipulation ostéopathique

Designed and powered by iGLOO Communication

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.